Cette page est imprimée depuis le site de Bruno Regnier
http://www.bruno-regnier.com

Les
ensembles

Nouveau CD Sortie mars 2014

Lyriques

Bruno Regnier-Marc Blanchet

Musique a cappella

Méliades - Mikrokosmos

 

 lyriques


distribution Abeille-Qobuz


 
Accueil » Les ensembles » X'TET » Créatures

CREATURES

Dernière modification le
22/01/12 à 22:47

X'TET/Bruno Regnier

Choeur de solistes MIKROKOSMOS/Loïc Pierre           

Coproduction Jazz à Tout Va - Mikrokosmos - la Scène nationale d'Orléans                                                                                 drapeau      drapeau

Le projet CREATURES rassemble deux entités et deux univers artistiques : jazz écrit et improvisé en grande formation et musique vocale contemporaine. Composée par Bruno Regnier, la musique intègre les neuf solistes du X'TET et les douze chanteurs du Chœur de solistes MIKROKOSMOS dirigés par Loïc Pierre

Les deux directeurs artistiques Loïc Pierre et Bruno Regnier ont mené depuis plusieurs années une démarche de création et de recherche de nouveaux répertoires avec leurs ensembles respectifs. Une rencontre se devait d'exister, qui conjugue leurs champs artistiques propres.

Vidéo La Blessure                  Vidéo Ruminations

Pour le livret, les deux artistes font appel au poète Marc Blanchet, véritable trait d'union entre les deux langages, et dont les poèmes sont le lien de cette rencontre inédite.
copyright arnaud de Boisseson

« Un choeur dit classique, un ensemble de jazz : de quoi allier les timbres les plus osés, inventer les créatures les plus troubles qui soient. À la croisée du jour et de la nuit, voici qu'elles adviennent, souriant, geignant, aimant, dédaignant. D'apparence humaine, ne sont-elles pas plutôt déchues, comme si leur chant n'était que le souvenir d'une terre lointaine ? Tant pis. Leur ménagerie se soucie peu de telles filiations. Elles n'ont d'autre issue que déployer des trésors d'invention pour conquérir l'auditeur, tout en s'affrontant en duos, trios ou groupe afin d'imposer leur plus belle allure. La mort n'est jamais bien loin, jouir n'est qu'un entre-temps. Leur langage est double, précipité, venimeux, entre sifflements et douces articulations. Vous les imaginez d'un autre monde : déjà elles ont conquis le vôtre. Soudain la corne de leur pied fait place à un talon de cuir, un sourire meurtrier se déploie sur des bouches mâles. Et quand leur voix s'atténue, d'autres rythmes imposent leurs paroles. Mais n'êtes-vous pas consentant ? N'êtes-vous pas venu dans l'espoir d'une heureuse disparition au sein d'une créature qui les comprend toutes : l'enivrante musique. » Marc Blanchet

X'TET/Bruno Regnier

Sébastien TEXIER (Sax alto et Clarinettes),Rémi DUMOULIN (Sax ténor et Clarinettes), Olivier THEMINES (Clarinettes), Alain VANKENHOVE (Trompette), Jean-Louis POMMIER (Trombone), Pierre DURAND (Guitare), Frédéric CHIFFOLEAU (Contrebasse), Guillaume DOMMARTIN (Batterie), Pablo PICO (Percussions)

Choeur de Solistes Mikrokosmos/Loïc Pierre

Soprani : Anaïs VINTOUR, Claire MORTIER, Esther LABOURDETTE, Alti : Corinne BAHUAUD, Katarina SIMON, Cédric BAILLERGEAU,Ténors : Cédric LOTTERIE, Jean-Etienne Barbin, Johann VIAU, Basses : Julien GUILLOTON, Julien REYNAUD, Lancelot DUBOIS.

Son : Florent LAMBERT - Lumières : Jack VERDIER

Pablo regarde...Anaïs, sous l'oeil de ...Loïc et BrunoFred

logo jazzmag  Bruno Regnier, eXpert en croisement des genres et des arts, s'offre cette fois un tête(s)-à-tête(s) minutieux avec la parole et le chant. Du dialogue élastique avec les corps muets d'un certain cinéma, au commerce des mots transfigurés par un chœur de solistes de haut vol, les eXpériences se suivent et ne se ressemblent pas. La rencontre entre l'X'Tet et Mikrokosmos a donc eu lieu, sur la Scène Nationale d'Orléans, en ce début d'automne 2010, à l'issue de neuf jours de résidence précédés par une année de composition orchestrale et chorale inspirée par les textes "fantasmatiques" initialement commandés au poète Marc Blanchet. Les "Créatures" de Bruno Regnier et Loïc Pierre sont donc l'aboutissement d'une lente éclosion que les instrumentistes comme les chanteurs incarnent avec conviction, littéralement face à face, dans jeu d'ombres et de lumière suggestif. Dix créatures, ou plus exactement dix tableaux racontent cette aventure hybride et évolutive. Soit une heure et quart d'une musique nécessairement exigeante, menant de front les nombreux périls d'une telle union. Résultat plus que probant : les genres s'embrassent mais ne se jalousent pas. Jamais le chœur ne se prend pour autre chose que ce qu'il est, droit dans son rôle superbement tenu. À peine un frisson chaloupé, une pulsation un peu coquine le temps d'un Fertile Combat, une incursion dans le ternaire propulsée par quelque fanfaronnade chevronnée d'un X'Tet rompu à l'art chorégraphique (Dialogue de la Main), l'oubli dans une berceuse africaine interprétée au kalimba par Pablo Pico (Enfantine)... Mikrokosmos ne s'emballe pas, c'est au bénéfice d'une clarté irréprochable dans l'agencement des différents mouvements. Un équilibre que seule la voix off du poète vient troubler...jusqu'à se fondre en flow multivoque dans le groove puissant de l'orchestre, et disparaître.  Lorraine Soliman